Pourquoi promouvoir, développer, encourager, favoriser les moyens de déplacements non motorisés ?

Le vélo ou la marche à pied sont particulièrement bien adaptés aux nouvelles exigences environnementales en particulier en ville : respect de l’environnement, qualité de la vie…

C’est à la fois bon pour la santé, bon pour la planète, bon pour le pouvoir d’achat.

Il s’agit là de modes de déplacements agréables, conviviaux, non bruyants, non polluants, évitant les soucis de stationnement, le stress dans les embouteillages, accessibles à tous les budgets.

Une petite ville comme La Flèche, sans relief dissuasif, s’avère idéale pour ces déplacements alternatifs à l’automobile encore faut-il mettre en place des aménagements favorisant ces pratiques. C’est en partie le cas aujourd’hui à La Flèche (pistes, DSC, Céder le passage cycliste aux feux et sas vélos, appuis et parkings vélos sous abri…).

Cyclopédie poursuit ses actions pour la mise en place d’une véritable politique cyclable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *