La Flèche à vélo, les raisons de râler !

Une des raisons de râler c’est le déficit d’entretien des aménagements cyclables. Entretien irrégulier, insuffisant. La végétation envahie les abords, les marquages au sol disparaissent, les revêtements se détériorent à cause des racines en particulier. L’entretien de ces aménagements destinés aux piétons et aux cyclistes doit être effectué avec la même exigence, la même régularité que les autres espaces publics !

Une autre raison pour les cyclistes d’être mécontents : ces dispositifs anti-intrusion sont dangereux, pénalisants, inesthétiques… Il existe pourtant quantité d’autres aménagements plus pertinents. Aujourd’hui différents types de vélos : vélo avec remorque, vélo-cargo, tricycles, tandems…doivent pouvoir emprunter tous les itinéraires qui leur sont réservés (Photo sur l’itinéraire d’une variante de la V44. Quelle image pour la ville !)

Beau parking à vélo, sécurisé, gratuit, nouvellement installé à la gare routière. Tous les vélos sont à l’extérieur ! Chercher l’erreur ? Il y a une procédure pour obtenir le code d’accès. Pour quelle(s) raison(s) les cyclistes ne l’utilisent pas : déficit de communication ? procédure trop lourde ? Il faut se poser la question pour que les vélos des cyclistes qui prennent le bus, se retrouvent à l’abri et protégés ! raison d’être de ce parking.

La Flèche reste une ville accueillante pour les vélos. Il y a une politique en faveur des mobilités douces avec des projets d’aménagement à venir tel que celui du rond-point des Médaillés militaires. Mais il reste des raisons de râler ! Des efforts sont indispensables pour améliorer le quotidien des cyclistes et des piétons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.