Les résultats du « Baromètre des villes cyclables » pour La Flèche

Fort de la première place en 2017 des villes de moins de 20 000 habitants, Cyclopédie a incité les Fléchois à répondre au nouveau questionnaire du baromètre des villes cyclables organisé par la FUB en 2019. Il y a eu 149 réponses, résultat satisfaisant par rapport au 90 de 2017.

Si La Flèche, classée en 5ème position sur le plan national, est une ville où les cyclistes se sentent bien, on note cependant, au delà de quelques points forts, encore pas mal de points faibles. Les résultats de La Flèche en zoomant sur la carte.

De Verron au centre ville, un parcours original !

Le chemin du Vaugelet... 

Cet itinéraire n’est pas le plus court pour rejoindre le centre ville, mais c’est l’occasion de flâner pour découvrir de nouveaux passages comme le chemin du Vaugelet et d’emprunter des rues plus tranquilles. Le parcours est disponible sur OPENRUNNER    (Identifiant n° 10772429). (Sur le site cliquez sur « Trouver un parcours  » – entrer le n° identifiant – cliquez sur « Rechercher »).

 Pensez à vous rendre visible, signalez vos intentions, restez vigilants, les automobilistes ne le sont pas toujours ! 

Le retour peut se faire par le même trajet (! rue de la Paix en sens interdit, prendre par le champ de Foire) ou par l’itinéraire plus direct : rue de la Magdeleine puis rue des Eturcies.

A découvrir : un itinéraire à vélo de St Germain vers le centre ville !

Une idée d’itinéraire agréable et sécurisé…

Cet itinéraire privilégie les rues à faible circulation et les passages en site propre. Pensez à vous rendre visible, signalez vos intentions, restez vigilants, les automobilistes ne le sont pas toujours ! Le parcours est disponible sur Openrunner https://www.openrunner.com/ (Identifiant n° 10715613). (Sur le site cliquez sur ‘Trouver un parcours » – entrer le n° identifiant – cliquez sur « Rechercher »).

En partant de la place de l’église sur la rue Léo Delibes prendre à droite le chemin des Quentins, le chemin de la Plesse puis tout droit sur le giratoire vers la rue St Germain…

Après avoir traversé le Bld. du Québec tout droit sur la rue St Germain, prendre l’allée Félix Bayle (2ème à droite), emprunter (vers la gauche) la passerelle sur la Faucillette puis l’allée Olympe de Gouges pour rejoindre le Champ de Foire en direction du centre ville…

Le retour peut se faire en prenant la rue Couchot depuis le Bld. d’Alger jusqu’à la rue de Ceinture. Prendre à gauche puis à droite sur l’allée Olympe de Gouges puis suivre le même trajet qu’à l’aller. Bonne promenade !

Opération « coup de pinceau »

Chacun s’applique…

Depuis le temps que Cyclopédie demande que les marquages vélo au sol soient refaits et n’ayant aucune réponse positive des services de la municipalité , nous avons décidé d’une opération « coup de poing/coup de pinceau » en présence de la presse.

… pour un beau résultat !

Ces derniers ont relayé notre action dans les quotidiens, et même en vidéo

Stationnements : le monde à l’envers !

Pour une ville 100% cyclable ?
… sans oublier les piétons, les bébés dans leurs poussettes, les personnes à mobilité réduite ! Souvent le manque de civisme de certains propriétaires de voitures gêne tout autant ces usagers. Une voiture c’est encombrant, on le sait, c’est, entre autre, pour ça qu’on fait du vélo 🚲😊. Le gros problème des automobilistes est donc d’arriver à garer leur auto lorsqu’ils n’en ont plus besoin. La Flèche est une petite ville, les distances d’un point à un autre ne sont jamais bien longues ; on peut, par exemple, arrêter sa voiture prés du stade pour rejoindre le centre à pied. Mais, pour certains,  marcher parait insurmontable !!! Conclusion, on retrouve les voitures stationnées aux endroits réservés aux autres usagers de la voie publique.
Nous avons repéré un certain nombre de ces irrégularités au cours de nos déambulations dans La Flèche…
Ne parlons pas de la Grande Rue qui, dès 10h voit ses trottoirs squattés par les véhicules ! ! !

Ils passent où les piétons ???

Mais dans les quartiers nous nous trouvons aussi bloqués par les voitures arrêtées sur de larges trottoirs, réservés, on le rappelle aux distraits, piétons,poussettes, fauteuils roulants…

Voilà une solution.

Quel antivol pour mon vélo ?

Attaché à un point fixe, c’est recommandé !

En France chaque année plus de 400 000 vélos sont volés, ce fléau est l’un des premiers freins à la pratique régulière du vélo. Pire, il décourage chaque année, près de 80 000 cyclistes. Les cyclistes flèchois sont aussi concernés, certains en ont fait l’amère expérience ! Un panel d’antivol existe: que ce soit en U, fixés sur le vélo, pliants ou à chaîne, à câble avec ou sans armature, vous avez l’embarras du choix.

Le vol n’est pas une fatalité, mais on peut en être victime. Pour l’éviter la FUB propose 5 « règles d’or » faciles à appliquer. Pour en savoir plus . http://www.fub.fr/moi-velo/ma-securite/equipement/antivols

Peut-être une bonne nouvelle pour les cyclistes flèchois ?

Vers une ville 100 % cyclable (Article paru dans Le Maine Libre, agence de La Flèche)

La Flèche a été retenue parmi 103 collectivités en France pour bénéficier d’une étude d’un coût de 55 000 €. L’objectif : établir un schéma d’aménagement de ville 100 % cyclable.

La Flèche est labellisée « Territoire vélo » depuis 2015. Cette politique de développement de la pratique de la petite reine en ville, la municipalité veut la renforcer encore. Récemment, « on a répondu à un appel à projet lancé par l’Ademe (1), explique Nicolas Chauvin, adjoint aux sports. On a été retenu parmi 103 villes en France, la seule en Sarthe, sur 400 candidatures ».

« L’idée, c’est de penser système vélo »

Benoît Bar. Chef de projet Coeur de ville

Continuer la lecture de « Peut-être une bonne nouvelle pour les cyclistes flèchois ? »

Pourquoi promouvoir, développer, encourager, favoriser les moyens de déplacements non motorisés ?

Le vélo ou la marche à pied sont particulièrement bien adaptés aux nouvelles exigences environnementales en particulier en ville : respect de l’environnement, qualité de la vie…

C’est à la fois bon pour la santé, bon pour la planète, bon pour le pouvoir d’achat.

Il s’agit là de modes de déplacements agréables, conviviaux, non bruyants, non polluants, évitant les soucis de stationnement, le stress dans les embouteillages, accessibles à tous les budgets.

Continuer la lecture de « Pourquoi promouvoir, développer, encourager, favoriser les moyens de déplacements non motorisés ? »

Faciliter la circulation et le confort des cyclistes.

Continuité des itinéraires, qualité, confort, élimination des obstacles, entretien régulier…etc autant de mesures simples à mettre en œuvre pour assurer confort et sécurité des cyclistes et ainsi développer l’usage de la bicyclette.

La prise en compte des vélos est une obligation règlementaire !

L’article 20 de la Loi sur l’Air et Utilisation Rationnelle de l’Energie (loi LAURE) stipule : « à l’occasion des réalisations ou des rénovations de voies urbaines (…) doivent être mis au point des itinéraires cyclables… »

# Le revêtement

La qualité du revêtement a un effet déterminant sur la sécurité et le confort des cyclistes.

# Réfection de chaussée

Continuer la lecture de « Faciliter la circulation et le confort des cyclistes. »